Antoine d'Abbadie
mécène de la culture Basque

     Né en 1810 à Dublin d'une mère irlandaise et d'un père basque (ou plus précisément souletin), Antoine d'Abbadie s'affirme en ardent défenseur de sa langue et sa culture.

     En 1836, il publie avec Augustin Xaho des Etudes Grammaticales sur la Langue Euskarienne, avant de créer, quelques années plus tard, à Urrugne, les fêtes euskariennes. Son investissement envers le peuple basque est tel qu'on lui donne, à sa mort, le nom de « Euskaldunen Aïta ».

Antoine d'Abbadie Antoine d'Abbadie Diplôme Antoine d'Abbadie Diplôme Antoine d'Abbadie

Photos Antoine d'Abbadie

Il existe très peu de clichés sur Antoine d'Abbadie.

SCIENTIFIQUE PASSIONNE DE VOYAGES

     Bien que fervent chrétien, Antoine d'Abbadie reste un savant hors du commun, passionné de géographie, d'astronomie et de culture orientale.
     Grand voyageur, il réalisa la première cartographie de l'Ethiopie après un séjour de onze ans dans ce pays. Géodésien et astronome, il s'est intéressé par exemple aux problèmes de la variation de la verticale, de la micro-sismicité, des sources du Nil ou de la cartographie céleste.
     Elu membre de l'Académie des sciences en 1867, il en est le président en 1892.

     Son château abrite un observatoire d'astronomie, qui a fonctionné jusqu'en 1979. A sa mort, en 1897, Antoine d'Abbadie lègue son Château à l'Académie des Sciences. Elle en est aujourd'hui encore propriétaire.